Attendue depuis 2016, l‘étude Mobi-kids vient d’être publiée – en toute discrétion – le 30 décembre 2021. Selon les auteurs aucun risque à craindre de tumeurs du cerveau pour les jeunes…Au travers de notre enquête et analyse, nous vous révélons en exclusivité les graves conflits d’intérêts relevés au sein des experts et le rôle majeur de certains industriels, dont l’opérateur Orange, pour fausser la science. D’autres investigations sont en cours, et nous ne manquerons pas de les rendre publiques en mettant à jour cette page.

 

[1/7] Mobi-Kids : notre résumé de l’étude

 

Mobi-Kids : notre résumé de l’étude

[2/7] Mobi-kids : une étude aux résultats controversés

 

Mobi-kids : une étude aux résultats controversés

[3/7] Étude Mobi-kids : une nouvelle version avec conflits d’intérêts

 

Étude Mobi-kids : une nouvelle version avec conflits d’intérêts

[4/7] Mobi-kids : Orange au cœur du dispositif de l’étude!

 

Mobi-kids : Orange au cœur du dispositif de l’étude !

[5/7] Mobi-kids : Daniel Krewski, un auteur qui cumule les conflits d’intérêts

 

Mobi-kids : Daniel Krewski, un auteur qui cumule les conflits d’intérêts

[6/7] Mobi-kids : révélations des conflits d’intérêts de l’experte coréenne Ae-Kyoung Lee

Mobi-kids : révélations des conflits d’intérêts de l’experte coréenne Ae-Kyoung Lee

[7/7] Mobi-kids : Un quatrième expert, le japonais Masao Taki, dissimule lui aussi ses conflits d’intérêts

Mobi-kids : Un quatrième expert, le japonais Masao Taki, dissimule lui aussi ses conflits d’intérêts

Ne ratez rien du scandale du Phonegate

Recevez les dernières infos par mail :

Vous êtes inscrit !